Un rpg où tu peux incarner n'importe quel animal sauvage. Nocturne à une ambiance chaleureuse et familiale !
 
AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 .: Akil, Celui qui triomphe :.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Akil

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 19/07/2015
Age : 19


DC: oui
♦:
♦:

MessageSujet: .: Akil, Celui qui triomphe :.   Lun 20 Juil - 9:46


    Prénom : Akil
    Surnom(s) : Celui qui triomphe

    Nombre d'années vécues : 3 ans
    Espèce, race : Loup du désert
    Genre : Mâle

    Psychologie : Akil est un grand émotif, colérique, nerveux, toujours en ébullition. Il réagit parfois de façon impulsive et même de temps à autre avec violence. Indépendant et combatif, il n'est pas facile à manier et possède une grande obstination.
    Akil possède une multitude de facette qui trouble et déconcerte, d'autant qu'au premier abord, on croit saisir la complexité de son caractère, or il n'en est rien. Sa grande confiance en lui, son aplomb ne sont bien souvent que des façades qui lui permettent de passer pour un "dur". Sa confiance en lui est bonne, même si elle est assez changeante en fonction des événements. Sa fidélité, ses engagements ne sont pas toujours à la hauteur de ses intentions premières. Très intuitif et possédant une psychologie spontanée très étonnante, il sait s'en servir avec efficacité ; il est bon de l'écouter sans pour autant se laisser prendre à son jeu.

    Ce loup du désert est doté d'une forte émotivité qui, associé à l'aspect explosif de son caractère, lui joue bien des tours, il a alors tendance à fuir et à vouloir recommencer à zéro lorsque les obstacles se présentent. Il est assez influençable même si ce n'est pas l'image qu'il donne, il faut en fait lui laisser le temps de réfléchir, sans essayer de le convaincre sur le moment. Il fini alors par peser le pour et le contre et adopte souvent le point de vue de l'autre.

    C'est un fonceur pour qui donner des coups de tête n'est pas un problème. C'est un contestataire qui, néanmoins, évite les situations conflictuelles et inextricables. Car c'est dans ces moments là en particulier que Akil aura tendance à fuir. Il lui est difficile de s'adapter aux différentes situations et est très sensible à l'échec, même si son découragement est de courte durée, il est souvent théâtral.

    Akil a une volonté changeante, c'est-à-dire que tantôt il joue au volontaire, tantôt il fait preuve d'un entêtement singulier, et tantôt il lie sa volonté à sa forte imagination. Son action manque souvent de continuité et il à tendance à s'éparpiller. C'est pourquoi il a besoin de discipline et de rigueur pour obtenir un travail précis. D'autant que ce loup est rêveur, très imaginatif et parfois un peu paresseux.
    Sa vitalité est excellente et il possède une résistance remarquable au intempérie, même s'il a du mal à supporter le froid glaciale des hivers.

    Akil possède un sens profond de l'amitié mais sa sociabilité est incertaine et variable. Il peut tour à tour avoir envie de faire un numéro et vouloir être entouré d'un auditoire, comme se fermer complètement et rentrer dans sa coquille. Il en fait parfois trop, tant son dynamisme est important et tant que ça l'amuse. Si ce n'est pas le cas il plonge alors dans un certain mutisme et se cache derrière une timidité de façade, feignant l'indifférence.

    Si son imagination ne prend pas le dessus sur le rationnel, Akil peut être très intelligent et très brillant, mais tout comme son activité, son intellect manque de stabilité. Il peut avoir tendance bien plus à raconter sa vie plutôt qu'à la vivre. Subjectif dans l'âme, ce rêveur colore tout événement de sa marque et n'a pas une vision très claire de la différence entre faux et vérité.

    Sous son aspect "fonceur", Akil a besoin d'amour et de tendresse mais il est difficile à apprivoiser et les démonstrations d'affectivités ne doivent pas lui être imposées, ni refusées. En effet, il a besoin d'un juste dosage qui lui permettra se sentir bien.

    Akil est parfois sujet aux refoulements sentimentaux, car il ne sait pas au juste s'il vit son amour ou s'il le rêve. Sa sexualité est forte mais compliquée d'autant qu'elle est supplantée par une imagination débridée. Il plait beaucoup aux femelles, sa séduction et son charme sont grands et il possède une forte sensorialité qu'il dissimule sous des airs détachés.

    En résumé

    Il est très compliqué de déchiffrer ce que pense Akil, et ainsi il est difficile de le comprendre. Parfois il sera lunatique, mais cela peut changer à tout moment. Akil peut paraître froid ou distant mais il n'en reste pas moins sympathique.

    Son histoire : Lalla et Hartani, deux loups, qui vivaient dans une meute au camp de fortune dans un désert égyptien se préparaient pour donner vie à leurs plus beaux cadeaux.

    Nous étions en été, il faisait plus de quarante degrés à l'ombre dans quelques buissons d'épines qui se trouvaient dans les alentours du camp. Lalla, la jeune femelle qui n'avait que 6 ans, se trouvait allongée à l'ombre de l'un d'entre eux. Une petite couverture de laine sur le sol au niveau de son postérieur. Elle était posée sur son flanc gauche, avec en face d'elle une petite coupelle en bois. Dedans se trouvait un peu d'eau qu'était allé chercher Hartani, son compagnon, quelque temps plus tôt.
    La femelle au pelage de sable commençait à geindre. Elle avait mal au bas du ventre et dans ses reins. Lalla savait ce qu'elle devait faire, mais son corps ne pouvait plus supporter les douleurs qui lui était infligée. Elle décida donc d'appeler dans un petit aboiement le Hartani pour qu'il vienne lui donner son aide pour se déplacer. Ce qu'il fit asse rapidement.
    Lalla se trouvait maintenant un peu plus loin du camp à l'abri des regards indiscret. Hartani avait trouvé un petit coin bien paisible et ombragé, juste sous un acacia. La femelle était contente, malgré la douleur et les rictus sur son museau, cette dernière était toujours aussi souriante. Hartani lui était assit derrière elle, une patte sur son ventre, il la regardait avec un doux sourire aux babines.

    Le travail avait commencé pour la future mère. Hartani, qui portait une longue écharpe en toile rouge la glissa autour du ventre rond de Lalla pour l'aidé à accoucher plus en douceur et avec moins d'efforts. Cette dernière poussait de tout son possible pour faire sortir sa progéniture de son petit corps frêle et fragile. Le futur père, qui était derrière sa compagne, observait son entre patte pour voir si une boule de poil pointerait le bout de sa truffe. Et effectivement, une boule de poils était en train de sortir. Lalla couinait de douleur, alors Hartani sera l'écharpe de toile rouge pour faciliter la sortie au nouveau venu. Une fois à l'extérieur, ce petit être sans défense commença à couiner. C'est alors que son père arriva prés de lui pour le laver et lui couper le cordon ombilical, certes Lalla aurait pu le faire elle même mais elle était trop affaiblie par la situation.
    La manœuvre se répéta encore trois fois avant que la souffrance de Lalla s'arrête. Elle était encore trop faible pour retourner au campement et s'occuper des petits, alors c'est leurs père, Hartani, qui se chargea de cette tâche. Il les conduisit dans leur tanière avant de retourner chercher Lalla.

    Arrivé devant l'acacia il s'approcha d'elle. Lalla était encore allongée sur le sable chaud du désert. Elle avait le sourire aux babines, comme le Hartani. Ils étaient heureux d'avoir pu commencer à fonder leur petite famille. Hartani aida Lalla à parcourir la courte distance qui les séparaient du camp de fortune. Cette dernière avait besoin de boire pour retrouver un peu de force, il lui apporta donc un peu d'eau qu'il avait puissé auparavant.
    Dans la tanière, les quatre petits louveteaux cherchaient à attraper les mamelles de le leur mère en fouinant dans ses poils. Hartani rigola en les voyant faire.

    - Alors comment allons nous les appeler ? Tu as une idée Hartani ?

    Le père observa chaque petit, et son regard se posa sur un petit mâle, qui, contrairement aux autres de ses frères et soeurs trouva rapidement une mamelle.

    - Et bien lui se sera Akil, celui qui Ttriomphe. Rigola-t-il

    - Tu as bien raison ! S'exclama Lalla avant de rire aux éclat avec son compagnon. Oh et regarde celui là qui n'arrête pas de couiner depuis tout à l'heure, nous allons l'appeler Heh, celui qui Crie.

    - Oui ce sera parfait pour lui effectivement. Et pour les filles alors ?

    Une des petites était en train de pousser Akil pour avoir un mamelle tandis que l'autre était calme et sereine, collé au ventre de sa mère.

    - Et bien vu qu'il y en a une qui cherche à s'emparer de la mamelle, nous allons l'appeler Tale.

    - Alors nous aurons Tale et Echidna, celle qui découvre l'âme des êtres et des choses.

    Les parents étant maintenant d'accord sur les nom des quatre petits, Akil, Heh, Tale et Echidna. Ils pouvaient enfin commencer leurs petite vie de famille correctement.

    Les semaines passèrent et les petits grandissaient vite. Hartani partait désormais à la chasse pour nourrir toute la petite famille. Il y allait le soir pour ramener les quelques serpents ou gerbilles qui seraient de sorties. La journée Lalla allait chercher des dattes pour les petits aussi. Heureusement que ses derniers arrivaient à se contenter de se qu'il y avait, car dans le désert on ne trouve pas toujours à manger.
    Durant les après midi arides de grandes chaleurs, Lalla et les quatre petits allaient à l'ombre des buissons d'épines, là bas il y avait toujours un peu de monde. Les autres femelles et leurs louveteaux si trouvaient aussi. Akil, Heh, Tale et Echidna aimaient bien jouer avec les autres, ils se battaient et parfois même ils se faisaient mal. Dans ces moments là, Lalla se relevait vite pour aller voir si tout allait bien. Elle était asse craintive de voir un de ses beaux louveteaux se blesser, car ici la moindre égratignure pouvait être très dangereuse.
    Pendant que les petits et Lalla étaient du côté des buissons, Hartani, leur père, lui était avec les autres mâles pour préparer le trajet du Grand Départ.

    Le Grand Départ c'est ce que tous attendez au camp de Fortune. Ils étaient installés là depuis trois mois à cause des nombreuses tempêtes qui menaçaient dans le désert. Mais maintenant ils avaient entendu dire que la saisons des pluies n'était pas loin, il leur fallait alors absolument atteindre les Terres Hautes avant les jours avenir pour être en sûreté. En faite le camp de fortune était établi sur le lit d'un Fleuve qui passait le long du désert. Le Fleuve Cig, qui était irrigué uniquement à la saison des pluies, celle ci dure d'ailleurs plusieurs mois.
    Il était donc important pour la petite meute de quitter le lit du Fleuve Cig pour gagner les Terre Hautes, qui sont en réalité des montagnes de terre et de pierres. C'est là bas de l'autre côté de ses terres arides que devait se rendre la meute pour pouvoir sortir du désert et arriver dans des terres meilleures et riches en proies. Du moins c'est ce que leur avait promis le grand Cheik, le loup père. Le Cheik était le loup qui dirigeait là meute et décidait des opérations. Souvent les mêles de la meute étaient convoqué dans son temple en peau de chameau pour négocier les trajets à prendre.
    Le Cheik était d'ailleurs le seul avec une sorte de temple pour s'abriter. Un soir où Heh et Akil jouaient non loin de son temple de fortune, le grand mâle et sorti. C'est la seule fois où les deux louveteaux l'ont vu, il est très rare qu'il sorte de là dedans, et en plus durant les longues marche il reste entouré par une horde de loups armé de dagues. Par contre on ne voit jamais son pelage, car il est toujours enveloppé dans une écharpe de toile blanche. C'est d'ailleurs le seul a en avoir une blanche, tous les autres en avait une coloré. Hartani et Lalla en avaient des rouges, mais personnes d'autres avait cette couleur, c'était surement pour distinguer les familles.

    Dans la soirée, Hartani revint à la tanière avec la bonne nouvelle que le départ se ferait le lendemain matin, au levé du jour. Lalla était très contente ainsi que les petits. Ils allaient enfin partir pour des terres meilleurs. D'après les dire d'Hartani, ils en avaient pour une quinzaines de jours à traverser le désert avant d'arriver au Terres Hautes, juste le temps de partir du fleuve avant la saison des pluies. Cela était parfait, au moins tout le monde sera en sécurité.

    Le lendemain matin, très tôt, aux premières lueurs du jours, Hartani et Lalla étaient déjà prêt pour partir. Les deux parents c'étaient vêtu de leurs toile rouge, ainsi que les petits. Les écharpes de toiles servaient non seulement à la reconnaissance des familles mais surtout à protéger des rayons ardents du soleil qui régnait en maître dans ce désert. Tous l monde était là, prêt à partir pour une nouvelle vie. Le grand Cheik poussa un hurlement et toute la caravane de loups commença à le suivre dans ce long périple.
    Lentement ils ont marché dans le lit, en suivant une piste invisible. Ils ont commençaient à dévier vers une dune. En haut, à demi cachés par la brume du sable qu'ils soulevaient à chaque pas, on apercevait alourdies, encombrées par la chaleur terrible du désert. Les louveteaux courraient dans tous les sens. Ils marchaient sans bruit dans le sable du désert, brûlant leurs coussinets. Le vent soufflait continuellement sur les hauteurs des dunes, le sable chaud fouettait les visages sombres des loups qui refermait les toiles de couleur sur leurs yeux de métal. Le soleil était maintenant haut dans le ciel, et la chaleur accablante. il n'y avait pas un brin d'ombre sur toute l'étendue du désert où ils se trouvaient. Les petits yeux noirs de hommes fixaient l'horizon à la recherche de la moindre trace d'ombre et d'eau. Mais ici il n'y avait rien, ni personne, pas un arbre, pas un nuage, pas une ombre, pas une goutte d'eau ... Ils étaient seuls, loups et louves du sable, du vent, de la lumière, de la nuit. Ils portaient avec eux la faim, la soif qui faisait saigner leurs babines, le silence dur où luit le soleil et la nuit froide où flottait la Voix Lactée. La nuit commençait à tomber et ils avaient enfin avec eux l'ombre géante du désert.
    Pour la nuit le campement s'était installé. Lalla et Hartani avaient rassemblés les écharpes pour recouvrir les petits en cas de tempête.

    Lalla avait eut très chaud cette nuit là. Le lendemain matin lorsqu'elle avait voulu se lever son corps n'avait pas obéis... Elle avait beaucoup de fièvre et elle transpirait énormément. Hartani était très inquiet car dans le désert il n'avait rien pour la soigner. Il fallait partir, et il ne voulait pas la laisser là alors, avec l'aide des petits, il créa un lit avec les écharpes en toiles rouges. Lalla était maintenant allongée dessus, pendant que le Hartani la tirait. Son corps était brûlant et faible. Cela dura pendant plusieurs jours... Et puis Lalla fini par s'éteindre. Hartani avait veillé à ses côtés toute la nuit. Le matin, avant que tous le monde partent il était allé creuser sa tombe dans le sable déjà chaud. Il avait les larmes qui ruisselaient le long de ses joues tel des torrents de fleuves. Il en était de même pour les loupiots qui ne voulaient pas y croire. Mais pourtant leur tendre et chère mère venait de les quitter pour un monde meilleur.
    Les jours continuèrent à passer lentement, la chaleur ardente était toujours très présente dans l'immensité du désert. Les loups étaient tous très épuisés, pourtant ils leur restaient encore dix jours avant d'arriver aux Terres Hautes.

    Lors du sixième jour, Akil commençait à s'inquiéter, son père était maigre et faible. Il ne pourrais bientôt plus tenir le coup. Et si son père mourrait aussi, qui s'occuperait d'eux dans ce désert immense ?
    Akil et sa fratrie ne pourraient jamais se débrouiller seuls ici. Il allait falloir qu'ils trouve un moyen plus simple de traverser le désert sans trop fatiguer son père. Mais il fallait suivre le groupe, sinon sans les autres, sans le grand Cheik, ils n'arriveront jamais à tant pour éviter la saisons des pluies. D'ailleurs celle ci commençait à pointer le bout de son nez. De gros nuages noir et gris se dessinait dans le ciel bleu.
    Deux jours plus tard là pluie commençait déjà à tomber. Il restait quatre jours avant de trouver les montagnes, quatre jours de trop...

    Les fortes pluies avaient endommagés le terrain, le sable c'était transformé en boue ce qui devenait plus dur et plus lent à traverser pour les loups. Akil commençait à désespérer, son père n'arrivait même plus à marcher, toute la petite famille était en fin du cortège. A chaque pas la caravane s'éloignait un peu plus d'eux. Ceci dura un certains temps jusqu'à se qu'Akil ordonna à la fratrie de partir avec la caravane. Il leur avait promis de revenir très vite avec Hartani. Alors, Heh, Tale et Echidna partir rejoindre la troupe de loups.
    Akil et Hartani restèrent assis sous la pluie durant un certain temps.

    - Part toi aussi, va rejoindre ton frère et tes soeurs. Je vous rattraperais.

    - Mais bien sur, et puis quoi encore, tu me dis ça maintenant, mais tu crois que je ne te connais pas. Papa voyons, tu fais le fort, depuis que maman n'est plus là tu te bats chaque jours pour nous élever moi et les frères. A tel point que tu t'épuises, il est donc hors de question que je t'abandonne ici...

    - C'est gentil fiston, mais tu le sais, je n'en ai plus pour longtemps moi aussi. Je suis vieux maintenant.

    Akil ne répondit pas, il savait que son père avait raison, mais il ne voulait pas le reconnaître. Il ne voulait pas que son père meurt tout comme sa mère.
    Pourtant les deux jours qui suivirent fur les pires pour Hartani qui fini par s'endormir et rejoindre sa douce. Akil était là, au dessus du corps de son père, les larmes aux yeux. Il prit son temps et resta sous là pluie un long moment encore avant de creuser un trous pour y mettre son père.
    Maintenant seul le jeune mâle décida de partir en direction des Terres Hautes, seulement il n'avait aucune idée d'où il allait réellement.

    Un an plus tard il arriva sur des terres enfin peuplés de faune et de flore. L'herbe était haute et jaunie mais au moins il y en avait. Le jeune loup ne savait pas tellement comment cela pouvait s'appeler mais il était content de voir qu'ici la vie existait. Il y avait de grand arbres qui offrait une ombre rafraîchissante sur les lieux. Akil ne le savait pas mais il était arrivé à la savane.

    Comment as-tu connu Nocturne ? Une demande de partenariat ^^'
    Promets-tu de faire de ton mieux pour être actif ? Oui, si le fo' me plait et que l'ambiance est bonne :p
    Pseudo utilisé sur les forums : Nnishiki, Nish-Panda ou Panda tout simplement :)
    Double compte ? : Non :)

____________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Renouveau

avatar

Messages : 11
Date d'inscription : 17/06/2015


DC:
♦:
♦:

MessageSujet: Re: .: Akil, Celui qui triomphe :.   Lun 20 Juil - 10:05

Bieeeevenue o/ ♥
Très joli loup, d'ailleurs c:

____________
† R E N O U V E A U †
« I became insane with long
intervals of horrible sanity. »
Petit noireaud crôasse en #CC3300
Revenir en haut Aller en bas
Akil

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 19/07/2015
Age : 19


DC: oui
♦:
♦:

MessageSujet: Re: .: Akil, Celui qui triomphe :.   Lun 20 Juil - 10:09

Merci :3

____________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Alex
no guilty pleasures
avatar

Messages : 687
Date d'inscription : 29/07/2013

MessageSujet: Re: .: Akil, Celui qui triomphe :.   Lun 20 Juil - 12:43

Bienvenue I love you
tout est bon, tu peux jouer c:
Revenir en haut Aller en bas
Xyria
Cœur de Dragon
avatar

Messages : 82
Date d'inscription : 21/06/2015

MessageSujet: Re: .: Akil, Celui qui triomphe :.   Lun 20 Juil - 16:03

Bienvenu ^^

____________
Revenir en haut Aller en bas
Akil

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 19/07/2015
Age : 19


DC: oui
♦:
♦:

MessageSujet: Re: .: Akil, Celui qui triomphe :.   Lun 20 Juil - 17:23

Merci beaucoup :3

____________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Pendragon

avatar

Messages : 56
Date d'inscription : 03/07/2015


DC:
♦:
♦:

MessageSujet: Re: .: Akil, Celui qui triomphe :.   Lun 20 Juil - 21:49

Bienvenue !

Renouveau a raison, c'est un superbe personnage à l'histoire et au caractère bien développé !

J'ai hâte de le voir évoluer ici Wink

____________


Revenir en haut Aller en bas
Akil

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 19/07/2015
Age : 19


DC: oui
♦:
♦:

MessageSujet: Re: .: Akil, Celui qui triomphe :.   Lun 20 Juil - 22:22

Merci beaucoup :3
J'aime bien le tiens aussi ^^'

____________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Eliott

avatar

Messages : 9
Date d'inscription : 08/07/2015

MessageSujet: Re: .: Akil, Celui qui triomphe :.   Mar 21 Juil - 16:34

Bienvenue ! Gelée

____________
" J'suis raton-laveur ! J'ai une gueule d'ange, regarde bien. Approche toi encore un peu ! Regarde moi bien, petit. Approche encore et redis moi que j'suis qu'un putois ! J'vais te refaire le portrait espèce d'insolent ! Alors on ne respecte plus ses prochains ? Merci bien l'éducation de nos jours.. Aller, déguerpis avant que j'te montre que sous ma fourrure de RATON LAVEUR se cache un vrai combattant. Et dis à tes petits copains que ça compte pour eux aussi ! J'peux très bien m'occuper de leur cas aussi. C'est ça, c'est ça.. regardez le s'enfuir en courant devant moi. Un de plus qui me craint comme la peste. "
Eliott
Revenir en haut Aller en bas
Akil

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 19/07/2015
Age : 19


DC: oui
♦:
♦:

MessageSujet: Re: .: Akil, Celui qui triomphe :.   Mar 21 Juil - 20:12

Merci :3

____________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Luna
La lune éclaire la nuit. Luna
avatar

Messages : 45
Date d'inscription : 23/06/2015
Age : 15

MessageSujet: Re: .: Akil, Celui qui triomphe :.   Mer 22 Juil - 18:57

Bienvenue ! J'aimerais bien un lien avec lui et Luna !

____________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Akil

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 19/07/2015
Age : 19


DC: oui
♦:
♦:

MessageSujet: Re: .: Akil, Celui qui triomphe :.   Mer 22 Juil - 19:36

Merci :)
Pas de problème, on peut en discuter par Mp si tu veux :)

____________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Maggie

avatar

Messages : 109
Date d'inscription : 07/08/2013
Age : 21


DC: //
♦:
♦:

MessageSujet: Re: .: Akil, Celui qui triomphe :.   Jeu 23 Juil - 14:37

Bienvenue mon louloup C=

____________
Revenir en haut Aller en bas
Akil

avatar

Messages : 12
Date d'inscription : 19/07/2015
Age : 19


DC: oui
♦:
♦:

MessageSujet: Re: .: Akil, Celui qui triomphe :.   Jeu 23 Juil - 19:48

Merci :)

____________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: .: Akil, Celui qui triomphe :.   

Revenir en haut Aller en bas
 
.: Akil, Celui qui triomphe :.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Yuki] ... Comme celui qui conquit la toison...
» Charles N. Degrez - Non, messieurs. La justice triomphe toujours.
» Laara S'akil
» ❝ le vrai héros, c'est celui qui fait ce qu'il peut...
» La rose n'a d'épines que pour celui qui veut la cueillir. 〘PV Nagareboshi Ruika〙

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nocturne :: management :: your characters. :: fiches validées-
Sauter vers: